Pour obtenir des productions maximales de tomate, il est nécessaire d’arroser en goutte-à-goutte, en utilisant la fertigation, avec des cycles courts (de 2-4 jours).

La tomate souffre de stress hydrique à toutes les périodes de son cycle.

Avec l’irrigation goutte-à-goutte, nous suggérons pour une production optimale d’effectuer les arrosages suivants :

Avec l’irrigation par aspersion, on maintient à peu près les mêmes volumes d’arrosage mais à intervalles naturellement plus longs (10 jours environ).

La production restera toutefois inférieure à la production de tomates avec le goutte-à-goutte.